Festival du Jura

Édition 1991

Edition 1991

Saint-Imier s’ajoute à Moutier. L’histoire du XXe siècle se retrouve dans les pages du programme: deux ans après la chute du Mur de Berlin, le Festival s’ouvre à l’Est, en conviant l’Orchestre de chambre de Moravie dans le Jura. Georges Zaugg se rend en Tchécoslovaquie pour rencontrer l’ensemble qu’il dirigera en Suisse dans un hommage à Mozart, dont on fête le bicentenaire de la mort.

Les Tziganes de Laslo Berki (Hongrie) et le Quatuor Talich (Tchécoslovaquie) s’ajoutent aux invités venus de l’Est. Du côté des artistes jurassiens, l’affiche accueille le pianiste Gérard Wyss, la violoniste Valérie Monnin ou Jean-Christophe Geiser, enfant de Cortébert et organiste de la Cathédrale de Lausanne.

Saint-Imier s’ajoute à Moutier. L’histoire du XXe siècle se retrouve dans les pages du programme: deux ans après la chute du Mur de Berlin, le Festival s’ouvre à l’Est, en conviant l’Orchestre de chambre de Moravie dans le Jura. Georges Zaugg se rend en Tchécoslovaquie pour rencontrer l’ensemble qu’il dirigera en Suisse dans un hommage à Mozart, dont on fête le bicentenaire de la mort.