Festival du Jura

Édition 1979

Entrée en souveraineté de la République et Canton du Jura. Le canton dernier-né de la Confédération se doit d’avoir un festival: le premier Festival du Jura voit le jour, dans la foulée du troisième Festival Musical de la Jeunesse. Neuf concerts étoffent le programme, avec la volonté de s’ouvrir à tous les genres musicaux: du classique au jazz, en passant par la musique populaire et instrumentale, ainsi qu’en prime, un spectacle de la Compagnie Dimitri. Cette édition marque aussi le début d’une longue amitié avec le chef d’orchestre et violoniste hongrois Tibor Varga qui vient jouer à Saint-Ursanne avec son orchestre. Le Festival ne sera plus celui d’un lieu ou d’une région. Il deviendra l’événement musical de tout le canton. Les musiciens se produisent à Porrentruy, Saint-Ursanne, Courgenay, Delémont et Saignelégier. Les organisateurs commandent une œuvre à Jean Balissat, qui vient de composer la musique de la Fête des Vignerons. Le Festival prend de l’ampleur et passe à la vitesse supérieure. L’association du Festival Musical de la Jeunesse et Festival du Jura est créée le 28 novembre 1980, un moment-clé dans l’histoire de la manifestation. L’équipe, toujours emmenée par le directeur artistique Georges Zaugg, s’engage pour un Festival populaire, conviant de grands artistes internationaux et donnant un espace d’expression aux musiciens jurassiens.