Festival du Jura

Concert du 40ème anniversaire

Concert du 40ème anniversaire

17 juin 2017 - 18:00

Courgenay - Eglise

Orchestre du Festival du Jura

Léonie Renaud, soprano

Alexandre Beuchat, basse

Direction : Georges Zaugg

Orchestre du Festival du Jura

Fondé en 2002 par Georges Zaugg, l’Orchestre du Festival du Jura est un ensemble constitué de jeunes musiciens professionnels. Le côté très international de cet orchestre lui donne tout son charme et sa force. Les musiciens, qui viennent des quatre coins de la planète, réussissent à servir admirablement la musique, renversant les frontières et partageant la même passion.

Alexandre Beuchat, baryton

Alexandre Beuchat
Alexandre Beuchat

Alexandre Beuchat est né à Delémont. Récemment, il a terminé son master d’interprétation en chant lyrique à la Haute Ecole de Musique de Lucerne dans la classe de Barbara Locher. Une formation de violoniste ainsi que diverses masterclasses complètent son cursus musical. Il se produit régulièrement comme soliste dans un vaste répertoire avec, notamment des œuvres de Bach, Händel, Haydn, Schütz, Monteverdi et Mozart. Depuis 2014, il interprète différents rôles sur la scène du Luzerner Theater. En 2014 et 2015, le jeune baryton obtient plusieurs prestigieuses distinctions comme le Prix de la fondation Friedl Wald, le 1er Prix du Concours international Ernst Haefliger et le 1er Prix du Concours Pour-Cent Culturel de Migros. Dès septembre 2016, Alexandre Beuchat est engagé comme soliste dans l’Ensemble vocal du Volksoper de Vienne.

Léonie Renaud, soprano

Léonie Renaud
Léonie Renaud

Léonie Renaud est née à Delémont. Après l’obtention de son diplôme de piano au Conservatoire de Lausanne, classe de Christian Favre, elle se consacre à ses études de chant à la Haute Ecole des arts de Berne, où elle reçoit un master performance avec félicitations du jury. Elle se perfectionne au Conservatoire National de Marseille. En 2011, elle reçoit un 2ème Prix au Concours National du Festival du Jura. Lauréate en 2013 du Concours international de Spoleto (Italie), elle remporte en 2014 le 3ème Prix du Concours Paris Opéra Awards. Léonie Renaud se produit régulièrement avec des orchestres renommés comme le Sinfonietta de Lausanne ou l’Orchestre de chambre de Lausanne. Elle chante sur la scène de plusieurs opéras internationaux comme Metz, Toulon, Lucerne ou Lausanne.

 

Georges Zaugg

Direction

Georges Zaugg - Directeur artisitique
Georges Zaugg - Directeur artisitique

L’amour de la musique est né dans les jeunes années de Georges Zaugg, directeur du Festival du Jura, lorsque sa mère d’origine paysanne jouait d’instinct quelques cantiques sur le modeste piano familial. De ces dimanches d’autrefois, rayonne pour toujours le plaisir inépuisable de l’harmonie musicale. Cette forte empreinte le mènera d’abord, dès sept ans, vers l’apprentissage du violon et du piano, puis vers l’enseignement et la direction

Orchestre du Festival du Jura

Orchestre du Festival du Jura
Orchestre du Festival du Jura

Fondé en 2002 par Georges Zaugg, l’Orchestre du Festival du Jura est un ensemble constitué de jeunes musiciens professionnels. Le côté très international de cet orchestre lui donne tout son charme et sa force. On compte en effet de nombreux pays représentés, Suisse, France, Italie, Espagne, Venezuela, Japon, Danemark, Roumanie, Croatie, Pologne et Argentine…

 

La triomphale Suite No 3 en ré majeur BWV 1068 est avec la précédente la plus célèbre des partitions orchestrales de Jean-Sébastien Bach (1685-1750). Dans cette œuvre pour double orchestre, le groupe des trois trompettes et des timbales s’oppose à celui des cordes et du clavecin, parfois soutenu par les hautbois. La brillante ouverture, avec son ample motif d’introduction confié aux cordes et son opposition concertante aux autres groupes, contient une importante section médiane. A l’ouverture succède un air de tempo lent pour cordes, le seul que Bach ait composé pour orchestre. Ce mouvement, plein de tendresse, de grâce et de lyrisme, est un des plus populaires composés par le cantor de Leipzig. Suivent quatre danses, deux gavottes, une bourrée et une gigue.

Le Messie de Georges-Frédéric Händel (1685-1759), oratorio composé en 1741, est une des œuvres plus célèbres de toute l’histoire de la musique. Son livret issu de la Bible se réfère principalement à la résurrection du Christ. L’air pour basse « The trumpets shall sound » rappelle les trompettes célestes. « Lorsqu’elles résonneront seront relevés de leur tombes les incorruptibles, car seul eux auront droit à la vie éternelles.» (Corinthiens 15)

L’air de Cléopâtre « Se pieta di me non sente » pour soprano tiré de Giulio Cesare, opéra de Händel, prie longuement pour son amant romain, dans une superbe déploration : « Si tu n’as pas piété de moi, ô juste Ciel, je vais mourir, soulage mes tourments sinon cette âme expirera ».

Alcina est un autre opéra de Händel. L’enchanteresse Alcina attire les hommes sur son île magique où elle les transforme en rochers, ruisseaux ou bêtes sauvages. Elle tient ainsi en son pouvoir le chevalier Ruggiero, et pour la première fois, en est tombée amoureuse. Bradamante, la fiancée de Ruggiero, voyage à sa recherche. Elle est accueillie au palais par Morgana, sœur d’Alcina, promise à Oronte, qui s’éprend du pseudo Ricciardo. Le premier acte se termine par l’air de Morgana pour soprano « Tornami a vagheggiar » se réjouissant de l’amour que lui porte Ricciardo.

L’air « Gott sei mir gnädig », tiré de l’oratorio « Paulus » de Félix Mendelssohn (1809-1847) évoque la plainte de celui qui ne se voit pas digne de la grâce divine. Il prie le Seigneur de voir outre ses défauts et lui permettre non seulement de recevoir sa lumière, mais aussi de pouvoir répandre sa parole auprès de ceux qui auraient péché.

« Wann kömmst du mein Heil » est un extrait de la cantate BWV 140 « Wachet auf, ruft uns die Stimme » de Jean-Sébastien Bach. Ce duo pour soprano et basse avec violon obligato devient presque un trio tant l’écriture montre la passion et la virtuosité du violon. La soprano représente l’âme et la basse représente Jésus.

La Musique pour les feux d’artifice royaux de Georges-Frédéric Händel (1685-1759) est une œuvre de réjouissances musicales en l’honneur de la paix signée au Traité d’Aix-la-Chapelle en octobre 1748. Elle fut donnée le 27 avril 1749 lors de la grande fête nocturne organisée en plein air au Green Park de Londres, en bordure du Palais de Buckingham, pour agrémenter les feux d’artifice. Bien que le roi Georges Ier voulût voir affirmer le caractère militaire de la musique, Händel réussit à imposer ses intentions visant au contraste sonore, en privilégiant les instruments à vent, les percussions et les cordes. Plus d’une centaine de musiciens participèrent à la première. Tandis que l’ouverture, par ses fanfares de cors et de trompettes et ses ponctuations solennelles de timbales, semble illustrer la guerre, La Paix révèle l’accalmie après la tempête, La Réjouissance exalte la joie par son écriture en notes répétées et les feux triomphants des cuivres renforcés par les timbales. Dès la fin du 18ème siècle, l’instrumentation de cette partition somptueuse reste à l’appréciation de l’interprète.

Œuvres de Händel

Le concert anniversaire du 17 juin

Le concert anniversaire du 17 juin sera scellé des couleurs jurassiennes. Georges Zaugg a tenu à inviter deux jeunes solistes, enfants du Jura, Léonie Renaud, soprano, et Alexandre Beuchat, baryton. Les trois Jurassiens présenteront un programme festif avec notamment des extraits d’opéras.

Le Festival du Jura 2017, dernière édition préparée par Georges Zaugg

Le directeur artistique du Festival du Jura est aussi le fondateur, institution créée en 1977. La présente édition, celle du 40ème anniversaire, est aussi la dernière édition de son fondateur. Le comité du Festival du Jura a désigné au printemps dernier le nouveau directeur artistique, Félix Froschhammer, qui entrera en fonction en janvier 2018. Membre de la Camerata de Lausanne depuis 2002, il est violon solo de l’Ensemble symphonique de Neuchâtel et du Sinfonietta de Lausanne. Il est aussi premier violon du Casal Quartett.

République et Canton du Jura
Loterie Romande
Commune de Courgenay